Du 15 au 20 septembre, Fianarantsoa a été le centre de la jeunesse malgache à l’occasion de la huitième édition des Journées Mondiales (Malgaches) de la Jeunesse.

Ce n’est pas l’Autre… mais les AutreS que j’ai pu rencontrer!

Heureux les cœurs purs, ils verront Dieu! (Mt 5, 8)

Ils étaient 30 000 à rallier Fianara dès le lundi soir et ont été accueillis dans 12 paroisses dont 1 prison!

Les sœurs CIM D/S étaient affectées au site St Thomas, à la paroisse St François-Ste Claire.

Ces 5 jours ressemblaient beaucoup à ceux que j’ai pu vivre au cours des JMJ internationales: messe d’ouverture, catéchèses (jeudi/vendredi/samedi), chemin de croix, veillée de prière et messe d’envoi.

Etre avec des religieuses à Mada, c’est avoir l’assurance d’être bien placée car elles ne craignent pas de se mettre devant.

J’ai ainsi eu la chance d’assister à la messe d’ouverture aux pieds du grand podium! Place de choix! Et je peux vous affirmer que les Betsileos savent danser. Dans leurs belles tenues toutes colorées, quelle harmonie, quels sauts, quelle énergie. Et comme à Rome, il faut faire comme les Romains, j’ai moi aussi dansé au son de l’hymne des JMJ! Ce qui semble avoir beaucoup étonné les malgaches qui m’entouraient.

Le jeudi, les diverses congrégations religieuses de la ville présentaient leurs activités. J’ai donc enfilé mon beau tee-shirt de la DCC et j’ai suivi Sr Claudine pour parler (surtout elle) du laboratoire et du CIMOPAR. Encore une fois, merci aux sœurs CIM D/S et à leur formidable réseau! Nous avons croisé une équipe de TV Malagasy… et hop! une interview qui a été diffusée ce week-end (promis, je cherche le lien). Heureusement que j’avais mon beau tee-shirt bleu.

« Qu’avez-vous à dire aux jeunes jmjistes? – Que leur foi est belle et pleine d’entrain! Qu’ils continuent ainsi! »

Le vendredi, les reliques de Ste Thérèse de Lisieux et de ses parents sont arrivées en ville. Nous sommes donc allées à l’aéroport pour les accueillir! Encore une fois, je me suis retrouvée au plus près grâce à Sr Claudine… qui m’a prise par la main pour que je salue Mgr Barbarin (oui, j’étais plutôt timide à l’idée d’approcher un cardinal)!

L’après-midi, quelle foule pour le chemin de Croix! Que de poussière aussi… A chaque station un nouveau groupe soutenait la Croix… sans que le précédent ne la lâche vraiment. Et à cette grande Croix, se sont ajoutées celles qui avaient fait tant de chemin depuis Diego-Suarez, Tuléar, Majunga, Farafangana, Fort-Dauphin, etc…. Ce n’était pas aussi faste que ce que j’avais pu voir à Madrid… mais la beauté était dans les regards, la ferveur, les mains tendues…

Que ce soit à Toronto, Cologne, Lourdes, Madrid, Rio ou Fianarantsoa, tous les jmjistes sont animés de la même Joie, de la même Espérance, du même Amour… de la même Foi… Mais ceux de Mada avaient un petit quelque chose en plus…

1 émotion… 1 partage…: waouh!

et que les jeunes malgaches puissent être présents en nombre à Cracovie!

PS: Je n’ai pas assisté aux journées de samedi et dimanche… mais je suis sûre qu’elles étaient exceptionnelles!

Ce diaporama nécessite JavaScript.