Au LPS, on aime (aussi) prendre le temps de se retrouver pour autre chose que le travail…

Ce vendredi d’octobre, l’Autre c’était: Mme Marline, Benja, Mme Céline, Hortensia, Tantely, Roland, Mr Kung-fu (le gardien du LPS) et toutes les autres…

C’était une occasion merveilleuse de pouvoir faire « tomber » les barrières « hiérarchiques ».

La mission, c’est se mettre au service et partager les expériences… non asseoir une quelconque autorité ou supériorité.

Mais dans les hésitations, les retraits, les silences, les signes de respect (très) marqués, j’ai peur de ne pas être considérée comme une égale par ceux que je côtoie chaque jour. Pourtant, j’ai soif d’être adoptée pleinement par les membres de l’équipe sans qu’il y ait de crainte ou des marques de respect si prononcées que j’en sois gênée. Mais c’est un « apprivoisement » réciproque qui prend du temps…

Bref, c’est à bord d’un taxi-brousse réservé au LPS que nous avons pris la route de Ranomafana pour une journée de détente. Au programme : échanges, belles parties de rire, piscine ou bain au choix et … pique-nique !

La fête a commencé dès la veille par la préparation des agapes ! Au menu : brochettes de zébu mariné, cocotte grillée, crudités, riz (!), jus naturel de papaye et d’ananas, caca-pigeons et mofo bol ! Si vous ne savez pas ce que sont ces 2 derniers mets, je vous partagerai prochainement la recette ! Toute une après-midi à faire la cuisine (et un peu de CIMOPAR), à apprendre quelques mots de malgaches et à rire ensemble… et le rire, ça ne se traduit pas, ça se partage simplement !

Le taxi-brousse était bien rempli pour prendre la route le vendredi matin. Sr Tacienne, Sr Florentine et Sr Florence nous accompagnaient pour l’occasion. La route n’était pas trop longue (une petite heure… presque pas de trous !) et la vue déjà splendide depuis le bord du chemin.

A peine arrivés, nous avons trouvé un petit coin d’ombre pour installer nos nattes et continuer la préparation du repas. Sr Claudine voulait nous mettre à l’honneur avec un pique-nique à l’européenne ! Pour la saucisse et les chips, c’était un peu compliqué ! Mais les brochettes de zébu (avec la bosse… c’est meilleur quand la graisse fond sur le fatapera) et de poulet sont aussi très bien ! Tout le monde a mis la main à la pâte ! Un vrai moment convivial ! Laurence nous a proposé un peu de saucisson ! Hummm, que c’était bon !

Le repas terminé, nous nous sommes répartis en 2 groupes : les bains ou la piscine !

Pour Laurence et moi, ce fut piscine ! Ainsi que pour Rolland, le gardien du LPS (qui s’exerce au kung-fu !), Sr Scho, Benja (Ben[z]a) et Mme Céline. Pour ces dernières, c’était une première : elles n’étaient jamais allées dans une piscine. Maillot ou costumes de bain enfilés et plouf ! L’eau était très (trop) chaude. En effet, le (petit) bassin est approvisionné par l’eau thermale chauffée par les volcans (éteints…ouf !). Mais c’était quand même bien agréable de pouvoir nager.

Benja et Mme Céline n’étaient vraiment pas rassurées… Il fallait voir comme elles se sont accrochées à nous. Elles se sont abandonnées et nous ont fait confiance. Après la panique, la peur, le tâtonnement, les centimètres loin du bord gagnés petit à petit, elles se sont régalées dans l’eau.

Finalement, c’est comme dans la mission : se jeter dans un grand bain, avancer tout doucement, tendre la main et faire confiance à celui qui nous la prend et nous guide sur un nouveau chemin…

Nous sommes rentrés en chantant dans le taxi-brousse… j’ai découvert que les malgaches avaient beaucoup d’humour et aimaient rire (comme on dit « ça vanne beaucoup » entre malgaches … y compris les sœurs !).

Cette journée fut merveilleuse ! Nous nous sommes découverts différemment, hors cadre… et je crois que les premières barrières sont tombées… J’espère vivre d’autres journées de ce genre !

1 émotion… 1 partage : Rires (mouillés) et confiance!